Le matos pour un serveur Raspberry Pi2+

Comme indiquer dans un billet précédent, je souhaite m’autohéberger. Pour ce faire, j’ai choisi d’utiliser un Raspberry Pi2+ comme serveur Web.

Première chose, pour ceux qui ne l’ont pas encore, il faut acheter le matériel:

Changement d’hébergement

Cela fait plusieurs années que je suis hébergé par Mavenhosting. Mais le besoin de faire des économies et le fait que ce site ne génère pas un trafic digne de Facebook me pousse a auto-hébergé le site.

Comment me direz-vous? Et bien plusieurs facteurs se sont croisés dernièrement, j’ai découvert le nano-ordinateur Raspberry pi l’année dernière et je suis passé sur le V6 de la Freebox.

Premièrement le Raspberry peut servir de serveur web et ceux pour la modique somme de 60 € et les services Free fournissent une entrée DNS en freeboxos.fr.

Il n’y a plus qu’à se mettre au travail,voici les premières étapes qui me viennent à l’esprit:

  • Pour travailler proprement, il me faut un serveur de test, cela tombe bien j’ai 2 Raspberry un Pi2+.
  • Installer RASPBIAN, une Debian spécifique à Raspberry sur un Pi2+.
  • Faire les redirections de port nécessaires pour accéder à cette machine de test 192.168.0.31.
  • Faire booter le Raspberry sur un disque dur.
  • Installer un serveur web sur la machine de test
  • Installer WordPress et récupérer les posts de l’ancien.
  • Refaire toutes les étapes précédentes sur une machine de production: un raspberry pi3.
  • Créer le dns en freeboxos.fr